Prospection-telephonique-liste-Opposetel-fait-son-arrivee-F

Evolution des pratiques du démarchage téléphonique : vers de nouveau usages

Au 1er juin 2016, les particuliers pourront s’inscrire à la liste gérée par la société Opposetel pour échapper au démarchage téléphonique.

Les entreprises qui pratiquent la prospection téléphonique seront de fait tenues de vérifier que leurs prospects ne sont pas inscrits sur cette liste, sous peine d’encourir une amende substantielle pouvant aller jusqu’à  75 000€. Il va falloir repenser les pratiques du démarchage téléphonique puisque le législateur lui adjoint cette nouvelle notion d’opt-out. Si en tant que particulier je ne souhaite pas être contacté par téléphone, je peux le signaler (et le cas échéant porter plainte).

Voici un sélection d’articles expliquant le cadre et les transformations que va impliquer la liste Opposetel dans le paysage de la prospection téléphonique :

La grande révolution du démarchage téléphonique

Le Monde – 02/04/2016
A partir du 1er juin, l’interdiction des appels commerciaux non sollicités va contraindre les opérateurs à entrer dans une culture fondée sur la permission du consommateur...
Bientôt une liste anti-démarchage téléphonique

Le Figaro – 14/03/2016
« Cela ne signifie pas pour autant la fin du démarchage téléphonique. Les entreprises auront toujours la possibilité d’appeler leurs clients » 
L’opt-out téléphonique et la fin du démarchage : vers de nouveaux usages du commerce

JDN – 07/03/2016
Au-delà du seul téléphone, les usages du démarchage commercial évoluent vers une culture de la permission préalable qui implique un repositionnement du push marketing.